top of page

Conventionnel ou sincère

Dernière mise à jour : 21 avr.



Quand la photographie a fait son apparition, on a dit que la peinture serait vouée au souvenir et que les aficionados du pinceau devraient s'adapter à cette nouvelle représentation du référent réel ou changer de métier... Mais c'est justement ce qui différenciait la vision puriste de ce qui nous entoure, prônée par les photographes, de la vision plutôt plasticienne de ce que l'on ne voit pas, mais imaginons, prônée par les artistes peintres. D'ailleurs, de nombreuses années se sont écoulées avant que les photographes soient qualifiés d'artistes, à savoir quand ces derniers se sont orientés vers cette perception éloignée de ce référent réel et proche de l'imaginaire dont notre cerveau reste inconsciemment friand.

Avec cette intelligence qualifié d'artificielle, sommes-nous, dans le monde de la photographie, à la croisée des chemins ou au début d'une révolution graphique qui va bouleverser notre quotidien et de ce fait, nos habitudes ? L'apparition du numérique nous a déjà plongés dans cette réflexion, mais seul l'avenir nous le dira, car les gardiens d'un certain immuable sont parfois les cerbères du bon sens.



Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie

« Intelligence or not ? ».


Accès vidéo publicitaire pour campagne e-mail marketing



89 vues0 commentaire

Comments


bottom of page