Le temps

L'homme

Ses doigts tendus comme une chaîne,
Pleuraient en cette solitude soudaine,
Son cœur dans ce nid, restait tout en émoi,
Blessé comme un oiseau quand le vent tournoie.

 

L'homme sortit enfin de son secret,
En donnant la main à son aimée,
Il descendit de l'Olympe accompagné d'une déesse,
Elle le regarda alors comme un amant de jeunesse.

 

Femme épanouie, folle de se sentir sublime,
Elle lui donna une fleur comme cadeau ultime,
Il comprit ce qu'elle voulait lui murmurer,
Dans ce geste délicat pour se sentir aimer.

 

Un amour comme il n'avait jamais connu,
Un amour comme elle n'avait jamais vécu.

© 2010 - Insolite Harmonie - Tous droits réservés (© 00047934)

  • Wix Facebook page
  • Twitter Social Icon
  • Pinterest Social Icon